Les premières semaines après un retour au naturel sont à mon avis les moments les plus difficiles à gérer. C’est une période où l’on fait face à de situations qui demandent beaucoup d’assurance et de détermination. On se retrouve confronté à une réalité qui est parfois différente de ce qu’on s’était imaginé ; on a des doutes quant à sa décision, on fait face aux critiques extérieures. J’appelle cette phase «la traversée du désert ».
La traversée du désert commence généralement quelques jours, au plus une semaine, après un Big chop. L’euphorie de cette nouvelle aventure est tombée, on était toute excitée d’avoir pris une grande décision, on était toute fière d’avoir enfin pu sauter le pas, et puis une fois que l’on a Big chopé, on fait face à la réalité, on ne sait plus si on a fait le bon choix et bonjour les incertitudes.

Eh bien j’ai une bonne nouvelle les filles ! Sachez que vous n’êtes pas seules à traverser cette phase. Toutes  les filles qui reviennent au naturel sont passées par là, chacune a dû faire face à cette petite voix au fond de soi qui nous fait croire qu’on a commis l’erreur de sa vie. Il est indispensable de surmonter cette étape, sinon on aura vite fait de se défriser les cheveux à nouveau.
Comment donc faire face à cette fameuse traversée du désert?

 

Comment gérer la traversée du désert

  • Se fixer un objectif

Avant un retour au naturel, il est très important de se fixer un objectif. On se fixe un objectif pour savoir où on va ; c’est notre guide, il nous permet d’avancer dans une direction en sachant ce que l’on veut. Si tu ne t’es pas fixé un objectif avant ton Big chop, il n’est pas tard pour le faire ; Fixe toi un objectif raisonnable et pose-toi la question « pourquoi retourner au naturel ? » De cette question tu tireras ta motivation, ensuite il faudra bien la gérer.

 

  • Gérer sa motivation

C’est la motivation qui te permettra d’atteindre ton objectif. Il peut arriver que ta motivation vienne à faiblir car elle n’est pas illimitée, c’est pourquoi il est très important de rester motivée sur le long terme et éviter de se décourager. Pour se faire, il fauMotivationt :

  • Investir sa motivation dans des actions utiles ; c’est-à-dire adopter des gestes qui te permettront d’atteindre ton objectif aisément. Par exemple avoir une routine capillaire simple mais efficace.
  • Se créer de nouvelles habitudes. Nous le savons toutes, « les habitudes sont la clé de la réussite». Il est donc primordial de s’en créer de nouvelles afin qu’une fois acquises, elles deviennent des reflexes et ne demandent plusaucun effort.
  • Economiser sa motivation afin d’éviter l’abandon. Il est totalement inutile de se ruer sur tous les produits sur le marché afin d’obtenir rapidement des résultats. Il est plus efficace de connaitre d’abord son type de cheveu et de savoir ce que nos cheveux préfèrent. S’armer de patience est la clé à ce niveau.

Une fois qu’on a appris à garder sa motivation au top, on passe à l’étape suivante.

 

  • Se découvrir et apprendre à s’aimer

Vous me direz peut être, mais Kprice c’est de l’égoïsme que tu veux nous inculquer là. Non mesdames, ce n’est ni de l’égoïsme, ni de la prétention. Selon les psychologues, « s’aimer soi même est la condition indispensable pour être à l’aise dans la vie et aimer les autres».

Pour cela, il faut :

  • Apprendre à s’apprécier physiquement ; on s’accepte en s’habituant à sa nouvelle image. Ce n’est pas du jour au lendemain que vous adopterez votre nouvelle image, regardez vous dans un miroir et prenez le temps de vous familiariser avec vous-même. Vous allez déceler ces traits particuliers qui font votre charme.
  • Positiver votre quotidien: ayez sans cesse des pensées positives, répétez les vous en longueur de journée. « Je suis belle avec mes cheveux crépus », « je suis particulière », « j’ai de la valeur », « je suis fière de moi ». Vous pouvez même afficher des petites notes partout dans votre appartement, ainsi vous les aurez à portée de vue tout le temps. A force de nourrir votre esprit de pensées positives, vous gagnerez en estime de soi.

 

  • Faire face aux critiques externes

Une fois que vous aurez adopté les étapes précédentes, faire face aux critiques sera pour vous un jeu d’enfant. Vous savez ce que vous êtes et ce que vous valez, alors les critiques négatives de votre entourage glisseront sur vous sans vous affecter. En fait, personne n’osera plus vous faire de critiques négatives après avoir remarqué à quel point vous êtes sure de vous.

Mesdames vous savez maintenant comment faire face à cette phase de traversée du désert. N’oubliez pas, vous êtes belles, alors ne vous privez pas de le montrer.

 

Je suis intéressée de connaitre l’avis de mes lecteurs hommes. Vous pensez quoi des filles qui s’affichent avec leurs cheveux crépus ?

 

A très vite !

Kprice

Laisser un commentaire