Hahahahahahahahaha, Nappy! je commence cet article en riant parceque ce qui va suivre est vraiment hilarant.
Tout récemment, lors de mes recherches sur le net, je suis tombée sur un article très drôle, mais si vrai, que j’ai eu envie de vous le partager. Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’article original ici.

Pour ceux qui ne le savent pas, le mot « Nappy » signifie « crépu » en anglais. C’est un mot qui fait l’objet d’une énorme controverse, sur laquelle nous n’allons pas nous étendre dans cet article. Pour faire court, la nouvelle définition, dérivée de l’anglais, a repris le coté positif du mot : NAtural and haPPY.

Alors comment reconnaitre une Nappy ?

1. Elle a souvent démarré son aventure avec des cheveux très courts après un Big Chop (Grande Coupe)

Nappy

Après des années à se défriser ou assouplir ses cheveux, la Nappy décide de retrouver sa texture naturelle. Elle fait son BIG CHOP ! Ce grand saut excitant et effrayant à la fois. Elle peut pleurer de joie, mais aussi de tristesse. Car l’après-coup, ça, personne ne peut le prévoir.
Le Big Chop est tantôt délivrance, tantôt « PLUS-GRANDE-ERREUR-DE-TOUTE-MA-LIFE pas assumée ». Pour celle qui refuse catégoriquement de passer par la case « Super court », il existe la « transition », période plus où moins longue où elle laisse cohabiter les deux textures, le temps d’obtenir une longueur acceptable avant de couper les parties défrisées.

2. Elle passe sa vie sur les blogs / forums / sites / chaines Youtube pour apprendre à s’occuper de ses cheveux

Nappy accro

Elle a accès à une source d’informations comme il n’en a jamais existé auparavant. Elle s’y plonge, apprend, expérimente et trouve toujours un nouveau soin, de nouvelles idées coiffures, des outils sur-mesure… La soif (ou la faim) ne se tarit jamais quand on débute et découvre tout, si vite et si facilement.

3. Elle teste 10 000 coiffures différentes

Nappy coiffures

Après parfois des années avec ses cheveux défrisés, à passer de la queue de cheval, aux simples cheveux lâchés, la Nappy découvre un monde de possibles grâce à la versatilité de sa texture. Elle apprend à se coiffer seule pour être autonome et change de tête chaque semaine (quand ce n’est pas chaque jour). Et si le lisse lui manque, elle peut même le retrouver le temps d’une journée, grâce au fer à lisser ! (mais attention à la chaleur)

4. Elle est heureuse de porter ses cheveux naturels et partage très volontiers ses connaissances

Natural and happy

La Nappy se sent « Elle », pleinement et profondément. Comme si elle avait retrouvé une part d’elle en retrouvant ses vrais cheveux. Cette aventure l’enrichit tant, et à bien d’autres niveaux, qu’elle est toujours ravie de partager son expérience et ses connaissances à qui est intéressé. Ce n’est pas pour rien qu’il y a tant de youtubeuses et blogueuses. Les nappy ne sont jamais avares en conseils et souhaitent éviter aux nouvelles tous les tracas qu’elles ont pu expérimenter.

Je me reconnais entièrement dans ces différents points. Et Vous?

NB: Les 4 points énoncés dans cet article ainsi que les images ne sont pas de moi, mais plutôt de Vee du blog: unlezardamadinina.com
Ceci est un extrait, retrouvez l’intégralité de cet article ici.

5 Comments on Comment identifier une Nappy

  1. Très bon article, Hahaha moi pareil, mais je peux dire actuellement j’suis encore à la phase recherches, recherches recherches…je porte tout de même très fièrement ma coupe seulement ne voulant pas me tresser j ai pas d idées de coiffure ce qui fait que je l ai toujours en afro mais j aimerai changer de temps en temps, genre pour des occasions particulières et autres.

Laisser un commentaire